NOTRE PROJET D'ETABLISSEMENT : Accueil, tolérance, citoyenneté, protection de l'environnement et de la santé, mais aussi des activités motivantes pour améliorer le Savoir-lire et le Savoir-écrire.
Nos portes vous sont ouvertes chaque jour. N’hésitez pas à prendre rendez-vous, afin que nous vous présentions notre école, ses activités, ses nombreux projets et les valeurs que nous privilégions
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16 slideshow 17

Chevetogne, mardi 9 mai 2017

CLASSES VERTES Chevetogne

8 mai 2017

« Ce lundi matin, à 9h, vos enfants prenaient la route à vélo. De Clavier à Ciney via le Ravel dans un premier temps. Ensuite, direction Chevetogne par des routes agréables et peu fréquentées. Nous remercions au passage M.Benoît Rasquin (mari de Mme Cécile), inspecteur principal à la police de Somme-Leuze, et ses collègues pour leur encadrement durant la 2ème partie du trajet.

Une fois arrivés au domaine, dîner, installation dans les chambres, activité "orties", goûter etc. En soirée, une chouette veillée "blind test - times up" préparée par les stagiaires. A demain pour d'autres aventures! » Nicolas Haot

Partenariat St-Martin & L’Entre d’Eux

Vendredi 21 avril 2017

 

La chasse aux œufs avec les élèves de l’école Saint-Martin et les amis de l’Entre D’Eux

Ce jeudi 30 mars, les élèves de l’école Saint-Martin sont venus nous rendre visite à L’Entre-D’Eux, centre d’hébergement pour des personnes non autonomes, anciennement appelé « La Parenthèse ».

Ils sont venus avec leurs plus beaux dessins et avec leurs deux institutrices de première année primaire, madame Leclère et madame Haot.

Nous avons fait une balade durant laquelle nous devions trouver les pièces du tangram de l’œuf par petits groupes. Nous nous étions déjà entraînés tous ensemble les semaines avant à savoir reconstituer un œuf avec des pièces de tangram. Durant la promenade, nous avons chanté et nous devions trouver des noms d’animaux. Nous avons trouvé les œufs en chocolat amenés par les cloches à la fin de la balade. Il faisait également très beau. Quelle belle journée de rencontres, de détente, d’amusement et de partage !

Texte écrit par Nicolas, résident à l’Entre D’Eux.

 

Les élèves de St-Martin, eux aussi, ont apprécié cette journée…

Noé: « Avec les amis de l'Entre D'Eux, on a fait des dessins du printemps. C’était bien! »

Zazie: « Pour le carnaval, on a fait des cookies. On a pu les manger. C'était bon! »

Lilou: « Pour la fête de Pâques, on a fait des équipes, puis on a fait des photos. Notre équipe est partie à la chasse aux œufs. On a trouvé des boîtes où il y avait des pièces (de puzzle) pour faire un œuf. Quand on a eu trouvé toutes les pièces, on a fait un concours. L'équipe rose (notre équipe) a gagné. Quand tout le monde avait fini, on est allées chercher les œufs au chocolat. »

Célie: « Des fois, on a besoin d'eux car ils savent faire les exercices. Ils sont très gentils de faire des activités pour nous. C'est des amis, car ils sont sympas. »

La Cabriole

Lundi 24 avril 2017

 

La Cabriole est un centre pédagogique situé à Forville, près de Bierwart. Inspiré des premiers peuples, dans l’esprit du respect de notre Terre-Mère, il est particulièrement bien conçu pour les petits à partir de 4 ans.

Ce lundi 24 avril, accompagnés par madame Monique, son fils Romain et madame Anna, les petits de 3e maternelle se sont rendus sur les lieux, emmenés par le chauffeur de service, André, conducteur attitré du car communal de Nandrin.

La multitude des activités proposées est telle qu’il est difficile de faire un inventaire exhaustif en quelques lignes. Dans un cadre hors du commun, les enfants peuvent s’adonner au tir à l’arc, au rodéo ou encore à la fabrication de colliers multicolores. Chaque fois, les ateliers sont dirigés par des animateurs différents, compétents et très sympathiques.

Au terme de cette belle journée, les commentaires vont tous dans le même sens.

« On a trouvé plein de pépites, raconte Elsa Dekoster. Le monsieur a dit qu’on avait bien travaillé. C’était cool ! »

« J’aimais bien l’arc à flèche, rajoute Alicia, très enthousiaste. »

« J’aimais bien placer les perles sur le collier, déclare Juliette, rayonnante. »

Gwenaël, lui, a apprécié l’activité qui consistait à prendre les poissons comme les Inuits : « On devait les pêcher avec une canne à pêche. »

Louis se confie sur son activité favorite : « J’aimais bien le chemin de glace, parce qu’il y avait plein d’obstacles. »

Inutile de dire que cette activité a fait l’unanimité…

Le jogging de St-Martin

Samedi 18 février 2017

Ce samedi 18 février, ils sont venus nombreux pour participer à la vingt-deuxième édition du jogging de l’école St-Martin. Deuxième étape du challenge condrusien, l’épreuve de Nandrin attire de plus en plus de monde. A l’inscription, plus de 900 joggeurs, de tous âges, décidés à atteindre leur objectif : parcours de 4 km, 11 km ou 20 km. Les plus jeunes n’étaient pas non plus oubliés. Un tracé avait été dessiné dans le pré à leur intention.

Au-delà de l’aspect sportif, signalons la performance courageuse d’Isabelle, qui, le temps d’une course, a laissé ses soucis derrière elle pour soutenir les enfants hospitalisés. L’association « Rêves d’enfant » vient en aide aux enfants malades pour leur apporter du soutien, du réconfort, de la joie, de l’espoir. Parmi eux, le petit Raphaël, auquel nous pensons tous.

Grâce aux sponsors, grâce à l’administration communale qui nous apporte son aide précieuse, en matériel et en personnel, grâce aux nombreux bénévoles, dont une grande majorité de parents, le comité de jogging, boosté par Grégory, Nicolas, Éric et Christophe, a réussi une fois de plus son pari. Une excellente organisation, sous un soleil généreux.

Côté récompenses, les lots offerts aux participants, des paniers bien garnis, ont tous reçu un accueil positif. Il convient de dire que tous les produits avaient le label bio : le pâté de Ste-Reine, les gaufres de St-Martin, le jus de pommes de Solières, le vin de Toscane ou encore les pâtes Agribio. Rien que de la qualité.

L’objectif suivant sera peut-être d’atteindre le millier de participants. Pourquoi pas ! Mais le défi que se donne le comité c’est de réussir le pari d’un jogging zéro déchet pour la prochaine édition. A Nandrin, tout est possible, même les rêves d’enfants…

La chandeleur

Jeudi 2 février 2017

C’est bien connu : à la chandeleur, l’hiver se passe ou prend vigueur. Mais à la chandeleur, la tradition, c’est les crêpes. Madame Cécile profite de la présence de Maurine Hossay, étudiante au collège Saint-Roch à Marche, pour organiser une activité culinaire, dans le cadre de son stage.

Tous les enfants de maternelle vont évidemment profiter de l’aubaine. Pendant que madame Cécile est à la manœuvre derrière les plaques de cuisson, madame Christine anime le groupe des élèves, impatients de recevoir la pitance. Madame Alice, qui remplace madame Colette, assure l’organisation générale.

Eugénie énumère la liste des différents ingrédients nécessaires à l’opération : « Il faut du sucre, des œufs et du lait ! »

Manon apprécie le résultat : « C’est bon ! »

De son côté, Léa n’est pas peu fière de sa performance : « J’ai mangé cinq crêpes. Tom, lui, n’aimait pas ! »

Inutile de dire que la majorité des élèves attendent la prochaine dégustation…

Presque zéro déchet...

Mardi 24 janvier 2017

Comme vous le savez, la cour a été dégagée de ses poubelles. Néanmoins, il arrive que certains papiers se retrouvent çà et là, fortuitement. Une équipe de bénévoles fait le guet et mène une chasse sans relâche pour capturer les emballages indésirables… Avec une pince spéciale, les élèves de madame Véronique et de madame Nicole sont les premiers à se rendre utiles. Toujours au poste, Marine se confie : « J’aime bien ramasser les déchets. C’est comme une chasse aux trésors. » A ses côtés, avec le petit seau à crasses, Clémence ajoute : « Je n’aime pas les déchets. Ça pollue la planète. »

 

Cette année, dans le courant du premier trimestre, nous avons pu mesurer à quel point, la mesure prise par les enseignants était utile. Durant les quatre premiers mois de l’année scolaire précédente, nous avions « consommé » 1035 kg de déchets « tout-venant ». Cette année, nous sommes à… 357 kg pour la même période. Nous vous laissons apprécier la différence.

Bonne année 2017

Toute l'équipe vous souhaite une excellente année 2017.

Qu'elle vous apporte joie, bonheur et prospérité et qu'elle permette la réalisation de tous vos rêves!