NOTRE PROJET D'ETABLISSEMENT : Accueil, tolérance, citoyenneté, protection de l'environnement et de la santé, mais aussi des activités motivantes pour améliorer le Savoir-lire et le Savoir-écrire.
Nos portes vous sont ouvertes chaque jour. N’hésitez pas à prendre rendez-vous, afin que nous vous présentions notre école, ses activités, ses nombreux projets et les valeurs que nous privilégions
slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15 slideshow 16 slideshow 17

Journée portes ouvertes

Jogging de l'école 2018

Cette année, grâce au soutien de nos sponsors, le comité jogging a le plaisir d'offrir un t-shirt à chaque enfant de l'école. Nous en avons profité pour faire une photo d'école.
Nous demanderons aux enfants de le porter lors du jogging ce samedi 24 février mais aussi lors de différentes activités de notre école.

Merci à "Vivre Contemporain" et  à la "Serrurerie Vincent"

L'exposition des jouets anciens

Les jouets d’autrefois

31/01/2018

Le lundi 18 décembre, au matin, les élèves de 1e année primaire n’ont qu’une idée en tête : découvrir les jeux du passé. Le car communal de Nandrin et son dévoué chauffeur André emmènent les enfants et leurs enseignantes au musée du jouet de Ferrières.

Devant ces trésors oubliés, ils sont en admiration. Certaines pièces sont remarquables. De plus l’animatrice est incollable sur le sujet.

Leur vient alors une idée : « On a trouvé que c’était beau, raconte Julia, alors, on a eu envie de faire une exposition. »

Poussés par leurs enseignantes, les élèves se mettent en recherche. Le résultat ne se fait pas attendre : des jouets par dizaines.

Ulysse nous dévoile l’origine du fabuleux trésor : « Les jouets viennent de chez nous, ou alors de chez nos grands-parents, chez papy et mamie ! »

Victor a apporté une valise, des livres et une bicyclette. Louis a apporté un avion en métal et un jeu de combat naval. Elsa est venue avec une valise remplie de bouquins.

Le 31 du mois de janvier de l’année suivante, c’est la concrétisation du projet. Midi pile, les portes s’ouvrent, les parents et grands-parents se pressent et se bousculent par dizaines dans le local de madame Véronique, devenu trop petit pour l’événement. Chaque enfant présente fièrement ses jouets. « Ce que je préfère, dévoile Alix, c’est les patins à roulettes de Julia et aussi le livre Petzi de Louis ! » Dans le brouhaha, il faut tendre l’oreille pour entendre les commentaires de chacun. Heureusement, madame Nicole veille à la bonne organisation.

Et Julia de conclure : « Je trouve que l’expo est très jolie. »

Concours Bayard

Les élèves de première année ont participé à un grand concours : "les belles histoires" pour Bayard Milan.

Ils ont illustré l'histoire : "Le fils du grand petit roi."

Leur travail s'est déroulé en quatre étapes :

  1.   Esquisse des illustrations au crayon ordinaire
  2.   Illustrations finales au crayon ordinaire
  3.   Première de couverture au crayon ordinaire puis en couleurs
  4.   Coloriage des illustrations     

    Ils espèrent remporter un beau prix smiley      

Au profit des démunis...

Au profit des démunis…

Nandrin, 21/12/21017

Dans le cadre de leur troisième semaine de l’Avent qui avait pour thème le partage, les élèves de l’école Saint-Martin de Nandrin ont vécu celui-ci de manière concrète, festive et en symbiose avec des enfants de l’extérieur vivant dans la précarité.

Les enseignantes ont en effet proposé à leurs élèves de partager un repas style « auberge espagnole » le jeudi 21 décembre. Les parents ont gentiment préparé de succulents plats qu’enfants et enseignants ont dégustés avec beaucoup de plaisir dans une atmosphère chaleureuse.

Mais l’action de partage ne s’arrêtait pas là puisque les élèves ont également apporté des vêtements chauds, jouets ou friandises susceptibles de faire un peu briller les yeux des enfants vivant des situations difficiles. Ces trésors ont été acheminés vers l’association Saint-Vincent de Paul qui s’occupe de familles défavorisées.

Une belle manière de faire vivre concrètement l’Esprit de Noël à de jeunes enfants.

Le jeudi 21/12, nous avons partagé une "auberge espagnole" et nous avons aidé les enfants pauvres. Moi Lola, j'avais envie de partager un repas de ce style-là et je crois que je n'oublierai jamais ce moment. C'est la même chose pour le don de vêtements pour les enfants pauvres.  Lola

J'ai bien aimé partager le repas avec les autres. J'ai adoré avoir donné des vêtements aux enfants pauvres.  Thomas L

Moi, j'ai trouvé le dîner très original, l'auberge espagnole était très bonne et l'idée d'apporter des jouets et des vêtements chauds est très chouette.  Inaya

J'ai bien aimé partager le repas avec les copains. Nous avons préparé de bons plats. Quand je vois des personnes pauvres, je donne 1€,5€. Les cadeaux que j'ai offerts sont des jeux, des livres et des voitures. Mattys

C'était bien! Tout était délicieux. Tous les élèves ont bien préparé à manger. J'ai adoré cette fête avec les copains de classe et instituteurs. Tous les élèves ont apporté des jouets, des vêtements chauds et des bonbons pour les donner à une dame qui s'occupe des personnes pauvres. Titouan

Nous avons voulu montrer aux enfants vivant dans la précarité que nous aussi, les enfants, nous pouvons aider des familles défavorisées. J'ai trouvé que c'était très chouette l'idée de l'auberge espagnole: manger ces délicieux petits plats préparés avec amours par les parents des élèves. Yaëlle 

Ce dîner était très chouette parce que tout le monde avait apporté quelque chose. Je trouve que c'est bien de partager des jeux, des vêtements et des friandises avec des enfants pauvres. Daphné

J'ai beaucoup aimé l'auberge espagnole qu'on a partagée le 21/12 avec la classe. J'aimerais bien que les enfants aiment mes cadeaux de Noël. Oscar

L'auberge espagnole nous aide à partager. J'aimais bien. Les plats étaient bons. Je parie que les enfants sont contents d'avoir reçu des vêtements chauds, des jouets ou des friandises. Vincent

J'ai bien aimé parce que c'était une activité très chouette. Le repas était très bon et j'aimais bien partager. Je suis contente d'avoir donné des cadeaux aux enfants pauvres. Nora

C'était une idée très chouette. Les élèves avaient l'air très joyeux. Le repas devait être joli. Le buffet devait être succulent. Tout le monde doit partager. Partager c'est bien car on fait du bien aux autres. Lizie

J'ai adoré partager avec tout le monde, c'était très bon. J'ai adoré l'auberge espagnole. On devait apporter un vêtement,un jouet, une collation pour les enfants défavorisés. J'ai bien aimé. Thomas N

J'ai bien aimé aider les familles défavorisées et j'ai eu le plaisir de leur offrir le plus grand des cadeaux de Noël. J'ai adoré cette auberge espagnole. Je n'en avais jamais faite et maintenant je sais ce que c'est. Robin

Je trouve que l'activité était bien parce que le repas était très bon et j'ai aidé les enfants pauvres en donnant des habits à moi. Sacha

Je trouve que l'auberge espagnole est une bonne idée et je me suis super bien  amusée avec les autres. Je suis très touchée par la symbiose que toute notre classe a vécue avec les enfants qui vivent à l'extérieur dans des situations difficiles. Je suis sûre et certaine qu'ils sont contents avec les tous les jouets et les vêtements pour Noël. Charline                                 


Une application mobile pour l'école Saint-Martin

C’est fait ! L’école Saint-Martin a depuis aujourd’hui, mardi 7 novembre, une application pour Smartphone.

Pour ceux et celles qui n’ont pas encore fait le pas, il n’est jamais trop tard ! Voici la procédure à suivre :

Pour installer l'application Ecole Saint Martin sur un smartphone ou une tablette :

 

1. Télécharger l'application Tribe App

2. Via l'onglet recherche : faire une recherche sur Martin

3. Cliquez sur l'image pour installer le contenu.

 

iOS - Appstore

https://goo.gl/JNo6zU

 

Android : Google Play

https://goo.gl/57Wi1K

 

Nous tenons à remercier, Vincent Quoilin, parent d’élève, pour son implication dans le projet. Grâce à lui et à son équipe, nous sommes sûrs que cet outil vous sera utile dans la vie de tous les jours.

Nous sommes pour l’instant dans une phase expérimentale. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques pour améliorer l’application.

Madame Cathy, madame Stéphanie et madame Aurélie, qui sont porteuses du projet, sont à votre écoute.

Opération jus de pommes

Opération jus de pommes

Octobre 2017

Début septembre, les élèves de 4e primaire et leurs filleuls de 2e maternelle ont eu l’idée de faire du jus de pomme-poire et de le vendre.

Ils ont d’abord réalisé des affiches afin d’informer les élèves et parents de l’école de leur projet commun.

Ensuite, munis d’un seau, ils sont allés cueillir des fruits dans plusieurs vergers. De nombreuses autres pommes et poires ont été données par des enfants d’autres classes afin d’augmenter la récolte. Merci à eux ! Au total, 580 kilogrammes de fruits sont amenés chez le presseur de jus.

Enfin, en octobre, après les cours, les élèves des deux années ont vendu le jus. Ce nectar est pasteurisé, sans sucre ajouté et sans conservateur. Quel succès ! Les bénéfices engendrés seront utiles pour le coin « élevage » et les classes de dépaysement.

Classes de ferme

Classes de ferme

Le Fagotin, Stoumont, 23 octobre 2017

Notre première journée

Ce matin, c’est le grand jour. Les élèves de madame Colette partent à la ferme. Destination : Le Fagotin à Stoumont. Un endroit de rêve, dans un coin pittoresque.

Comme tous les enfants de sa classe, Adrien est très impatient : « Je suis content. J’aime bien la ferme. J’aime bien traire les animaux et donner à manger. »

Alexis, lui, s’est levé très tôt, dès potron-minet : « Je me suis levé à 6h30. J’ai préparé ma valise hier soir. J’ai préparé tous les trucs de la ferme. J’ai pris mon doudou, mon coussin et mon sac de couchage, tout ce qu’il faut. »

Abel nous raconte le trajet : « On est venus en autocar. Le voyage était très long. Alexis était un peu excité... » Il est vrai qu’ils attendent tous ce moment depuis des jours. Il n’est pas dix heures que les parents reçoivent un sms de bonne arrivée. C’est le soulagement !

Juliette découvre le Fagotin : « Elia et Eugénie sont dans ma chambre. » Les trois filles ont placé un dessin sur leur porte : « C’est un lapin. C’est Lapinou ! »

A la ferme, le travail ne manque pas. « On va marcher avec les poneys, raconte Manon. Je m’amuse bien. »

Après le repas de midi, Clara G participe aux activités de la ferme : « On a trouvé des œufs. Il y avait un méchant coq ; on ne pouvait pas aller près de lui. » « On ne pouvait pas le caresser, nous dit Léa, parce qu’il est chef. »

Après l’effort, la détente…. « On a joué dans la plaine de jeux, nous dit Natéo, et puis on a été faire pipi. » « Dans la plaine de jeux, il y a un bac à sable. J’ai fait un château, dit Clément. J’ai fait un pont avec des bois. »

Pour prêter main forte au moment du toilettage, madame Cécile n’est pas de trop. Mathieu est clean : « On a pris un bain. Partout, sauf les oreilles ! »

Le repas du soir vient à point. Noémie est repue : « J’ai mangé une pizza et des boulettes. Je préfère les boulettes, parce que je mange tout le temps de la salade. »

Cette journée s’est bien passée. « Je m’amuse bien, raconte Clara M. On est déjà en pyjama. Il ne faut pas faire de bruit, parce qu’Elia, elle dort. » Et oui, les classes de ferme, c’est très éprouvant.

Madame Valérie est aussi du voyage. Eugénie est ravie : « Elle est très gentille. Elle nous lave, elle nous brosse les dents, elle fait dodo avec nous. »

Elynne est dans la chambre des canetons : « Il y a Clara Martin et Clara Gérard et moi. On rentre dans les sacs de couchage, on dort ! » Zzzzzzz